nora ait idir sophrologie reiki paris

Nora Ait-Idir Energéticienne sur Paris

Se reconnecter à son corps en douceur.
Vos mots, vos messages, vos idées, vos ressentis sont autant de raison pour moi de continuer à transmettre à créer, mélangerons nos idées et nos réflexions afin de créer toujours et encore de nouvelles façons de nous rencontrer
sophrologue paris

Sophrologie et Reiki en mots et en images

Face à face avec soi.

logo Se rencontrer n’est pas si simple que cela. C’est oser se tourner vers soi, et ouvrir sa propre porte avec ses propres clés. C’est prendre conscience que toutes les réponses ainsi que les outils, se trouvent uniquement à l’intérieur de soi. C’est aussi faire l’expérience de l’inconnu.
Qui suis-je depuis tout ce temps ?
Lorsque j’ai commencé à entrouvrir la porte de ma propre rencontre, je l’ai ressenti comme un instinct de survie, où je ne me suis pas vraiment laissée le choix.
J’ai longtemps comparé cela à un « tsunami » emportant tout sur son passage, y compris moi ; si je n’avais eu suffisamment de force pour m’accrocher à moi-même. Cette vague a emporté ma relation d’avec ma famille, Ma propre relation que j’avais avec moi-même, ma vision du monde, en furent également profondément bouleversées. Je me suis désociabilisée, ermite dans l’âme, pour en revenir à n’être plus personne. C’était un cheminement que j’ai instinctivement suivi, celui de tout recommencer, rejoindre un monde encore inconnu, celui de la descente en mes profondeurs, longue et lente.


Je n’ai jamais eu le réflexe de me faire aider. J’étais la seule personne qui pouvait le faire, la seule à être en mesure de me guérir, à qui adresser mon mal-être. Je suis mon propre thérapeute car se rencontrer ne peut passer que par soi. L’Autre en face, est présent avec sa propre expérience qui n’est vraie que pour lui. L’Autre n’est là que pour écouter ce qu’il ne peut comprendre, et pour parler de ce qu’il sait de lui.
J’étais bien décidée de ne donner de pouvoir à quiconque. Pour ma part, je savais - et cela ne concerne que mon expérience - que me rencontrer, ne pouvait passer que par moi. Je devais ouvrir ma propre porte de l’intérieur et non celle d’un psy face à son savoir littéraire.
Lors de cette rencontre d’avec moi, je suis passée par une très longue période de solitude. Je dirais même : un passage obligatoire, un long face à face permanent avec moi-même, durant lequel je ne pouvais me détourner de moi. J’étais la seule personne à laquelle je pouvais m’accrocher, la seule que je devais voir, entendre et comprendre.

J’affrontais mon propre regard, mes silences, ma présence, un rendez-vous quotidien sans pouvoir m’en échapper.

On sait tous que parler fait du bien, les confessionnaux existent en Espagne depuis le XVI siècle, puis au siècle suivant en France.
Freud n’était pas encore de ce monde…

Il y à une citation de Jung que j'aime beaucoup

" Le savoir du cœur ne se trouve dans aucun livre et dans la bouche d'aucun professeur" et bien moi je rajouterais:

" La rencontre avec soi-même ne se trouve dans aucun livre et dans le savoir d'aucun thérapeute".




Le lâcher-prise en 3 étapes.

logo
Le lâcher-prise

Le lâcher-prise est de nos jours un terme utilisé d’une façon bien méconnue.
A entendre certaines personnes, il suffirait juste de lâcher-prise pour être mieux, pour être enfin libéré d’un mal-être ou d’une situation difficile à vivre.
Le premier mot que beaucoup de personnes retiennent, c’est le « Lâcher » et pourtant le prédominant est bien la « Prise ». Comprendre ce que l’on tient
Si la « Prise » n’a pas était identifié, c’est-à-dire ce que vous tenez, et pourquoi vous le tenez, alors aucun lâcher-prise ne peut se faire.
Le lâcher-prise ce n’est pas se détendre ou passer à autre chose, c’est un processus d’identification et d'introspection, cela requière une confiance et une croyance en soi, beaucoup d’indulgence et de bienveillance, car un travail d'identification ne peut se faire sans passer par la confiance en soi.
Les trois étapes essentielles du Lâcher-prise :
1- L’identification de la problématique (s).
2- L’identification de la « Prise » : (A quoi je m’accroche, et pourquoi ?)
3- L’identification du « non lâcher-pris » (pourquoi j’ai du mal à lâcher ce que je tiens ?)
C’est uniquement après avoir intégré et dépassé toutes ces étapes que le lâcher-prise peut s’opérer.
Par expérience je peux dire que c’est une expérience qui peut prendre du temps, mais qui au final amène à la délivrance en remettant chaque chose à sa juste place.




guillemets Le hasard ne frappe que les esprits préparés. Louis Pasteur guillemets

Nora sophrologue et praticienne reiki sur Paris

Depuis toute petite j'ai toujours été attirée par le monde qui m'entourait sensible à la vie intérieur, la nature, les éléments et le mystère de la vie.
La vie n'a pas toujours était chouette avec moi, c'est ce que je me disais, jusqu'au jour où j'ai compris que bien des résolutions aux difficultés que je rencontrais pouvaient émerger du plus profond de moi si je me donnais le courage de regarder à l'intérieur de moi plutôt que de passer mon temps "hors de moi".
C'est en 2005 que j'ai choisi de dessiner mon parcours en phase avec ma sensibilité. Attirée par le monde des énergies, j'ai découvert le Reiki auprès d'un Maître qui m'a transmis son savoir. Je suis aujourd'hui praticienne en Reiki niveau I II et III. Toujours désireuse d'approfondir ma curiosité je me suis orientée vers la sophrologie et le Massage intutif et relaxant.
Aujourd'hui je transmets à mon tour aux personnes qui sont désireuses de se rencontrer un peu plus chaque jour.